VIDÉOS ASTRONOMIE / CONQUÊTE SPATIALE

NOS ARTICLES / CONTENUS PÉDAGOGIQUES

FORMES DE VIE SUR LES EXOPLANÈTES

Faisons un petit travail d'imagination: les formes de vie potentiellement existantes sur les planètes découvertes jours après jours autour d'autres soleils (plus de 3000 planètes extrasolaire trouvées depuis 1995) seraient-elle comparables à celles de la Terre? Des créatures humanoïdes c'est à dire imaginées à partir de l'aspect physique de l’être humain pourraient-elles vivre à la surface de ces planètes comme dans nos histoires de science-fiction?

Un poisson qui évolue sur une planète océan par exemple (exoplanète entièrement recouverte d'eau) aura besoin d'avoir une forme similaire à nos poissons terrestres pour évoluer plus facilement dans son milieu naturel, il possédera donc une symétrie tout comme la plupart des espèces animal y compris l'Homme avec un bras droit identique au bras gauche (appelée symétrie bilatérale), les animaux vivant sur le sol auraient besoin de pattes pour se déplacer et supporter leur poids du fait de la gravité, les êtres vivants pourraient atteindre des hauteurs colossales si la gravité était plus faible que sur Terre, ils seraient à l'inverse plus petit et trapus dans le cas d'une forte gravité comme sur les "Super Terre" (planètes rocheuses pouvant aller jusqu'à dix fois la taille de la Terre! Idem pour les sens comme la vue et l’ouïe qui permettent d’interagir avec l'environnement immédiat quel qu'il soit. Les lois de la Physique sont partout les mêmes dans notre Univers, et sont sans doute une bonne base pour imaginer les formes de vie extraterrestres et les fonctions nécessaires à leur subsistance.

Pour ce qui est de la composition interne de ces formes de vie c'est tout autre chose, même si certaines ressemblances peuvent apparaitre. Le squelette intérieur serait utile pour supporter la masse de l'animal, les coquilles et carapaces serviraient à protéger de l'environnement extérieur, les organes assureraient les fonctions d'alimentation et de respiration... La vie sur Terre se base sur la chimie du carbone pour constituer les briques de la vie, éléments de base de tout être vivant. Or selon certains scientifiques, il y a des chances pour que la vie extraterrestre puisse se développer à partir de Silicium, de Chlore ou d'Arsenic, utilisant l’Ammoniaque à la place de l'eau! Ceci nous montre à quel point notre connaissance du vivant est encore restreinte et combien il reste à découvrir dans les décennies à venir, notamment sur les exoplanètes, la première étape étant de relever les fameuses bio-signatures dans l'atmosphère de ces nouveaux mondes grâce aux futurs grands télescopes européen et américain respectivement l'EELT et le télescope spatiale James Webb, mis en fonction dans les prochaines années.

Sur une autre planète, dans un environnement subissant une faible gravité et des conditions atmosphériques particulières, il y aurait bien d'autre manière de voler, de grandes méduses légères pourraient alors flotter dans l'air en gonflant leur grande poche  et se déplacer à la manière de montgolfières...

Pas besoin de terre sur les planètes-océan, des espèces de plantes flottantes pourraient vivre à la surface de l'eau grâce à des formes creuses à leur base servant de flotteurs.

Enfin toutes formes de vie s’adaptent vraisemblablement à leur source de chaleur principale que constitue leur étoile, si bien que leur vision pourrait être plus sensible à la lumière infrarouge provenant d'une étoile plus froide. De même la végétation changerait de couleur pour mieux emmagasiner l'énergie d'une étoile rouge et serait de ce fait très proche du noir...

En astronomie la réalité dépasse la fiction, et nous ne sommes qu'au début de cette aire de découvertes passionnantes.

UVDC.

ASTÉROÏDES, PROBLÈMES ET SOLUTIONS

L’astéroïde 2012 TC4 a frôlé la Terre  le jeudi 12 octobre 2017 à 7h42 (heure de Paris) Heureusement en astronomie lorsque l'on dit "frôler", celui-ci est tout de même passé à environ 50.000km de notre planète... Sa taille estimée : entre 15 et 30 mètres fait de lui un petit astéroïde qui dans notre système solaire serait accompagné d'approximativement d'un million de compagnons de même dimension.

L’astéroïde "Florence" passé lui le 1er septembre 2017 à 7 millions de km cette fois-ci est heureusement beaucoup plus rare et 90% de ces très gros morceaux (4,5km) sont surveillés et connus des astronomes professionnels ("la collision d'un objet de cette taille ferait un cratère de 55 km de diamètre et d'un km de profondeur!). Mais les professionnel ne sont pas les seuls à nous protéger de cette menace, car le ciel est vaste et les astronomes amateurs jouent déjà un rôle prépondérant dans la sauvegarde de la vie sur Terre depuis plusieurs années, la découverte du prochain astéroïde potentiellement menaçant pour une grande partie de la population terrestre pourrait être une entreprise collective unissant les forces des astronome de toute la planète...

3/enfin la solution la plus poétique mais tout à fait plausible dans un futur proche: peindre la moitié de l’astéroïde en blanc de manière à changer progressivement son orbite, les rayons du Soleil réagissant différemment suivant la couleur de la surface d'un objet céleste, il sera progressivement dévié de sa trajectoire et évitera ainsi notre planète à quelques dizaines de milliers de kilomètres près.

UVDC

Les solutions pour détourner un astéroïde repéré plusieurs mois ou plusieurs années à l'avance comme dans le Film "Armagedon" :
1/Envoyer tout notre arsenal nucléaire sur l'objet mais dangereux car créant plusieurs morceaux qui risqueront fort de continuer sur la même trajectoire.
2/Faire approcher un ou plusieurs satellites pour tenter de l'attirer petit à petit dans une direction plus favorable.

Le système solaire TRAPPIST, un pas de géant pour l'Humanité?

Une Visite Du Ciel vous propose de revenir sur la découverte du système solaire nommé TRAPPIST et contenant 7 planètes toutes d'une taille et d'une température relativement proche de celle de la Terre.

"Vingt ans après la découverte des premières exoplanètes, il s'agit sans nul doute d'une des plus belle trouvaille dans le domaine des planètes extrasolaires", estime Didier Queloz, de l'Université de Genève, coauteur de l'étude. "La recherche du vivant sur une autre planète est aujourd'hui à portée de main", ajoute-t-il.

Six de ces planètes tournent autour de l'étoile "naine rouge" (plus petite et plus froide que le Soleil) en 1,5 à 12 jours. Elles sont beaucoup plus proches de leur étoile que la Terre du Soleil. Du fait des "forces de marée", elles présentent toujours la même face à leur étoile. Tout ceci nous indique la présence de différents Mondes à la météo très tumultueuse du au transfert de chaleur incessant de la partie sombre à la partie éclairé de ces planètes. Les étoile de type naine rouge produisant une lumière plus faible et plus rouge que la notre, l'éventuelle végétation peut arboré une couleur très sombre proche du noir afin de capter un maximum d'énergie issue de ce soleil lointain.Selon la revue Nature, qui a publié l'information juste avant la conférence de la Nasa, trois de ces exoplanètes pourraient abriter des océans d'eau liquide et donc potentiellement de la vie...

Cette découverte est le résultat de 500 heures d'observation par le télescope SPITZER de la NASA, l'appareil sera prochainement aidé par le télescope spatial JAMES WEBB, qui devrait être lancé en 2018 par la célèbre agence spatiale américaine. Il pourra notamment analyser les températures de ces planètes. "Il va nous permettre de caractériser les propriétés des atmosphères de ces planètes et peut-être même de trouver des biomarqueurs, c'est-à-dire des molécules comme l'eau, l'ozone, le gaz carbonique, le méthane, qui pourraient indiquer qu'il y a de la vie sur ces planètes"

 

UVDC

  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon

# ASTRONOMIE # PLANÉTARIUM # OBSERVATIONS # TÉLESCOPE# ANIMATION # ESPACE # CONQUÊTE SPATIALE # 360° # ATELIERS CRÉATIFS # SCIENCES # BORDEAUX # GIRONDE # AQUITAINE # FESTIVALS # PROJECTION # IMMERSIF # SCOLAIRES # PRO # PARTICULIERS

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com